Sainte-Marie Lyon célèbre 50 ans d’échanges avec l’école Saint Christophorus (Allemagne)

27 février 2020

Le 3 février dernier, Sainte-Marie Lyon a accueilli l’école St Christophorus de Werne (Allemagne) afin de célébrer 50 ans d’échanges entre nos deux établissements. Cette soirée officielle s’est déroulée sur le site de la Solitude.

Cette célébration a débuté par un concert donné à la chapelle de la Solitude par les Petits Chanteurs sous la direction de Thibaut Louppe, suivie d’un apéritif durant lequel quelques élèves allemands et français ont présenté un petit sketch. Le dîner a ensuite été animé par le Chœur Cantus Firmus dirigé par Claire Nassans.

La délégation allemande était composée de monsieur Thorsten Schröer directeur de St Christophorus, madame Angela Veltalb et monsieur Bernard Hezle-Drekwald, accompagnateurs des élèves ainsi que madame Klaudia Bremba, Stefanie Engelke, madame Doris Liedtke, monsieur Horst Zühlke qui ont activement participé à l’échange côté allemand durant toutes ces années.

La délégation française était composée de monsieur Marc Bouchacourt, chef d’établissement de Sainte-Marie Lyon et des professeurs madame Paillard-Brunet, madame Joëlle Ravistre, madame Cécile Pommier, madame Marie-Pierre Alliod et madame Heyndrickx, mère de famille bénévole organisatrice de cet échange depuis plus de 10 ans.

Chacun des directeurs, tous deux anciens élèves de leur établissement, ont mis en avant l’exemple que représente cet échange, emblème de la réussite de l’idée européenne et de la foi en une identité européenne. Une plaque commémorative en bois gravé aux deux noms des établissements a été remis aux directeurs. Elle a été réalisée par les élèves de monsieur Cochet-Grasset. Marc Bouchacourt et Thorsten Schröer ont souligné le fait que donner à des générations d’élèves la possibilité de mieux se connaître et de maîtriser la langue de l’autre était en soi une grande oeuvre.

L’échange Sainte-Marie Lyon – Saint Christophorus 

Cet échange a débuté en 1970 a l’initiative du Père Ludolf Signon (Sacré Coeur) et du Père Bernard Peillon (Mariste). Il a perduré d’abord à la faveur du Père Perrot et du Père Harald Hadler, puis grâce au docteur Jörgen Vogel et à messieurs Marc Gaucherand, Marc Bouchacourt et Thorsten Schröer. Si l’échange est toujours vivant, c’est grâce à la volonté des Pères fondateurs mais également cet pérennité est aussi due à la participation active de nombreux acteurs : les professeurs tout d’abord qui ont accompagné les élèves à Werne, et les parents bénévoles qui ont assuré en France des tâches financières et administratives absolument indispensables.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer